DCSIMG

Recherche

Historique des scénarios du SRES

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Introduction et portée

Les futures émissions de gaz à effet de serre et d'aérosols dans l'atmosphère dépendent dans une large mesure de facteurs comme la croissance de la population et de l'économie, et la consommation d'énergie (Barrow et al., 2004).

Pour son Troisième Rapport d'évaluation (GIEC, 2001a), le GIEC a commandé un rapport spécial sur les scénarios d'émissions (SRES; Nakicenovic et al., 2000), qui a échafaudé une quarantaine de scénarios d'émissions différents que l'on peut classer dans quatre familles, selon que les scénarios sont axés sur le développement mondial ou régional ou qu'ils reposent plus sur des paramètres plus environnementaux qu'économiques.

Sur ces 40 scénarios d'émissions, 6 ont été retenus comme scénarios typiques :

A1FINote de bas de page 1, A1BNote de bas de page 2, A1TNote de bas de page 3, A2Note de bas de page 4, B1Note de bas de page 5 et B2Note de bas de page 6

Parmi ces six scénarios typiques, la plupart des groupes de modélisation du climat planétaire ont procédé à des simulations des changements climatiques en utilisant les scénarios d'émissions A2 et B2 qui figurent dans le Troisième Rapport d'évaluation du GIEC (voir GIEC, 2001) et essentiellement les gammes A2, A1B et B1 du Quatrième Rapport d'évaluation du GIEC préparé pour 2007.

Résumé des six principaux scénarios du SRES

Scenario Group A1FI A1B A2 A1T B1B2
Croissance de la population Faible Faible Faible Forte Faible Moyenne
Croissance du PNB Très forte Très forte Très forte Moyenne Forte Moyenne
Consommation d'énergie Très forte Très forte Forte Forte Faible Moyenne
Changement d'affectation des terres Faible-moyenne Faible Faible Moyenne-forte Forte Moyenne
Disponibilité des ressources pétrolières/gazières Forte Moyenne Moyenne Faible Faible Moyenne
Progrès technologiques Rapides Rapides Rapides Lents Moyens Moyens
Promotion du changement Charbon, pétrole et gaz Équilibrée Combustibles non fossiles Régionale Efficacité et dématérialisation "dynamics as usual"

La famille de scénarios A1 et leurs fondements décrivent un monde futur caractérisé par une croissance économique très rapide, une faible croissance de la population et l'apparition rapide de technologies nouvelles et plus efficaces. Les principaux thèmes sousjacents sont la convergence entre les régions, le renforcement des capacités et l'accroissement des interactions culturelles et sociales, conjugués à une réduction sensible de la disparité régionale de revenu par habitant. La famille de scénarios A1 se divise en groupes qui correspondent à différentes hypothèses concernant l'évolution technologique du système énergétique.

A1FI- Usage intensif de combustibles fossiles
A1T- Sources d'énergie autres que fossiles
A1B- Équilibre entre toutes les sources d'énergie

La famille de scénarios A2 et leurs fondements décrivent un monde très hétérogène. Le thème sousjacent est l'autosuffisance et la préservation des identités locales. Les taux de fécondité régionaux convergent très lentement, ce qui se traduit par une augmentation constante de la population. Le développement économique obéit principalement à une orientation régionale, et la croissance économique par habitant comme les progrès technologiques sont plus fragmentés et plus lents que dans les autres canevas.

La famille de scénarios B1 et leurs fondements décrivent un monde convergent doté des mêmes caractéristiques démographiques que le canevas A1, mais avec une évolution rapide des structures économiques vers une économie axée sur les services et l'information, une moindre importance des activités productrices de matières et l'adoption de technologies propres et fondées sur une utilisation efficace des ressources. L'accent est mis sur la recherche de solutions mondiales en matière de viabilité économique, sociale et environnementale, y compris par une plus grande équité, mais sans nouvelles initiatives ayant trait au climat.

La famille de scénarios B2 et leurs fondements décrivent un monde où l'accent est mis sur des solutions locales en matière de viabilité économique, sociale et environnementale. Ce monde se caractérise par une population mondiale qui augmente régulièrement, par un développement économique de niveau intermédiaire et par des progrès technologiques moins rapides et plus divers que dans les canevas A1 et B1. Ce scénario est également axé sur la protection de l'environnement et l'équité sociale et il privilégie l'approche locale et régionale.

Le tableau suivant est extrait du document : Changements climatiques 2001 : Groupe de travail I : Fondement scientifique. Contribution du Groupe de travail I au Troisième Rapport d'évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), J.T. Houghton, Y. Ding, D.J. Griggs, M. Noguer, P.J. van der Linden et D. Xiaosu (éd.). Cambridge University Press, R.U., p. 944 .

Projections de la température moyenne

Projections de la température moyenne du globe pour les six scénarios illustratifs du SRES au moyen d'un simple modèle climatique établis à partir d’un certain nombre de modèles complexes et une fourchette de sensibilités climatiques. Également à titre de comparaison, et suivant la même méthode, les résultats sont indiqués pour le scénario IS92a. Le gris plus foncé représente l'enveloppe de l'ensemble complet des 35 scénarios du SRES en utilisant la moyenne des résultats du modèle (la sensibilité climatique moyenne est de 2,8 °C). Le gris plus clair représente l'enveloppe qui repose sur les sept projections du modèle (moyennant une sensibilité climatique de l'ordre de 1,7 à 4,2 °C). Les barres montrent, à propos de chacun des six scénarios typiques du SRES, la fourchette des résultats du modèle simple en 2100 tenant compte de sept MCGAO modèles.

Date de modification :