dcsimg
Gouvernement du Canada / Government of Canada

Recherche

Bâtiments et infrastructures publiques de base résistants aux changements climatiques: Évaluation des effets des changements climatiques sur les données de conception climatique au Canada

Informations pour les utilisateurs

Le rapport fournit une évaluation de la manière dont les données de conception climatique pertinentes pour le Code national du bâtiment du Canada (CNBC 2015, tableau C-2) et le Code canadien sur le calcul des ponts routiers (CHBDC/CSA S6 2014, annexe A3.1) pourraient changer à mesure que le climat continue de se réchauffer.

Les décisions relatives à la conception doivent toujours être prises en tenant compte des normes et des codes appropriés. Il importe de souligner qu’il incombe aux utilisateurs de déterminer la pertinence des données climatiques pour l’usage prévu.

Contexte

De nombreux aspects de l’infrastructure du Canada sont directement touchés par la variabilité et les changements du climat. Les observations fournissent des données sur le climat historique et constituent donc la base de référence à laquelle on compare les changements futurs. Dans le cadre des contributions d’Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) aux normes et aux codes canadiens, ces données historiques ont été fournies par le Service météorologique du Canada dans ses mises à jour régulières des données historiques de conception climatique. En revanche, la Division de la recherche climatique (DRC) de la Direction générale des sciences et de la technologie (DGST) d’ECCC se concentre sur les données relatives aux changements climatiques futurs, nécessaires pour évaluer les répercussions d’un climat changeant et planifier les mesures d’adaptation. Ces données ne peuvent être obtenues de manière fiable par l’analyse de données historiques et l’extrapolation des tendances observées. Les données quantitatives sur les changements climatiques futurs concernant les bâtiments et les infrastructures publiques de base (B et IPB) du Canada nécessitent plutôt des projections axées sur des modèles climatiques et sur une série de scénarios d’émissions de gaz à effet de serre. La crédibilité des résultats des modèles climatiques diffère pour chaque variable de conception climatique et, par conséquent, les projections de changements dans chaque type de valeur de conception climatique doivent être accompagnées d’une évaluation des limites du modèle et d’une évaluation de l’incertitude. La mise au point et la communication des projections climatiques futures, et de leur incertitude, en rapport avec les codes et les normes, de la fin du 20e siècle à la fin du 21e siècle, sont les sujets de ce projet. La DRC d’ECCC, en collaboration avec le Pacific Climate Impact Consortium et le Conseil national de recherches, a entrepris cette activité pour soutenir le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques et appuyer les objectifs des Infrastructures vertes du gouvernement fédéral.

Survol du rapport

Le rapport fournit une évaluation de la manière dont les données de conception climatique pertinentes pour le Code national du bâtiment du Canada (CNBC 2015, tableau C-2) et le Code canadien sur le calcul des ponts routiers (CHBDC/CSA S6 2014, annexe A3.1) pourraient changer à mesure que le climat continue de se réchauffer. L’approche adoptée dans ce rapport repose sur une évaluation de la compréhension actuelle des changements climatiques à partir d’évaluations nationales et internationales, ainsi que d’autres documents pertinents, et est complétée par les efforts de recherche en cours au sein de la DRC d’ECCC et ailleurs, ainsi que par des recherches ciblées menées expressément pour ce projet. Les décisions relatives à la conception doivent toujours être prises en tenant compte des normes et des codes appropriés. Il importe de souligner qu’il incombe aux utilisateurs de déterminer la pertinence des données climatiques pour l’usage prévu.

Le chapitre 2 fournit des renseignements de base sur la modélisation climatique et une description générale des modèles et des méthodes utilisés pour élaborer et évaluer les projections pour chaque variable de conception climatique. Ce chapitre comprend un exemple concret de changement de la température annuelle moyenne, rassemblant l’évaluation scientifique et les projections quantitatives des modèles climatiques pour suggérer une approche possible de l’ajustement des données de conception futures qui tient compte du degré de confiance dans les changements projetés que la science permet. Par la suite, le chapitre 3, le chapitre 4, le chapitre 5 et le chapitre 6 appliquent cette approche à chacune des quatre grandes catégories de variables de conception climatique des B et IPB (température, précipitations et humidité, vent, et neige et glace). L’annexe 1 comprend des tableaux des changements prévus pour chaque variable de conception climatique pour différents niveaux de réchauffement climatique au-dessus des niveaux récents (de +0,5 °C à +3,5 °C au-dessus de la température moyenne mondiale de 1986 à 2016Note de bas de page 1i). Les scénarios décrivant la manière dont les données de conception futures peuvent changer par rapport à la période 1986-2016 sont présentés sous forme de tableaux pour des localités similaires à celles du tableau C-2 du CNBC et sont accompagnés d’évaluations de la confiance et d’indications de l’incertitude des projections, comme le montrent les références aux sections spécifiques du chapitre 3, chapitre 4, chapitre 5 et chapitre 6.

Il est important de noter que les évaluations contenues dans ce rapport sont faites de l’échelle régionale à nationale. Bien que des projections propres à chaque site soient proposées dans tous les cas, le degré de confiance lié aux données se rapportant à chaque site doit être estimé inférieur à celui des évaluations à l’échelle régionale à nationale. En outre, le degré de confiance varie considérablement entre les différents types de données de conception, si bien que de nombreuses projections peuvent ne pas convenir à une application directe, mais être plutôt utilisées pour des évaluations de la résilience et des risques qui tiennent compte de conditions climatiques futures physiquement plausibles. Le chapitre 7, qui résume les principales conclusions du projet, comprend donc également des suggestions sur la manière dont les projections pourraient être utilisées lors de l’examen de l’impact des changements climatiques sur les variables de conception climatiques des B et IPB du Canada. Enfin, l’annexe 2 comprend des liens vers des articles publiés associés à des recherches ciblées menées dans le cadre de ce projet.

Date de modification: