dcsimg
Gouvernement du Canada / Government of Canada

Recherche

Profils représentatifs d’évolution de concentration

Les prévisions de la phase 5 du projet d’intercomparaison de modèles couplés (CMIP5) utilisent les profils représentatifs d’évolution de concentration (ou RCP, de l’anglais « Representative Concentration Pathways »), lesquels définissent des scénarios futurs plausibles du forçage anthropique, qui vont d’un scénario à faibles émissions caractérisé par une atténuation active (RCP 2.6) à un scénario à fortes émissions (RCP 8.5) en passant par deux scénarios intermédiaires (RCP 4.5 et RCP 6).

Chaque RCP fait appel à diverses combinaisons de prévisions de la croissance démographique, de l’activité économique, de l’intensité énergétique et du développement socioéconomique. Les noms assignés aux scénarios RCP correspondent à leur forçage radiatif total d’ici 2100 (ou après).

Résumé :

Le scénario RCP 2.6 représente le point culminant du forçage radiatif, soit environ 3 W/m2 au milieu du siècle, suivi d’une baisse jusqu’à 2,6 W/m2 d’ici 2100.

Le scénario RCP 4.5 représente une stabilisation (sans dépassement) du forçage radiatif à 4,5 W/m2 après 2100.

Le scénario RCP 6.0 représente une stabilisation (sans dépassement) du forçage radiatif à 6 W/m2 après 2100.

Le scénario RCP 8.5 représente une augmentation du forçage radiatif jusqu’à 8,5 W/m2 en 2100.

Ces scénarios RCP alimentent ensuite les modèles climatiques du système terrestre, lesquels simulent la réaction du système climatique et les conditions climatiques qui en découlent.

La figure 1 illustre les étapes d'information utilisées pour élaborer aux scénarios.

Figure 1

Figure 1

Hypothèses socioéconomiques (première rangée), sur l’intensité énergétique (deuxième rangée), sur les émissions de gaz à effet de serre (troisième rangée), et enfin sur la concentration des gaz à effet de serre (dernière rangée) à l’origine des profils représentatifs d’évolution de concentration (RCP) utilisés dans les projections climatiques. Tirée de van Vuuren et al. (2011) et reproduite avec l’autorisation de l’auteur.

Date de modification: